En bref

  • Date de création :

    23 février 2018
  • Date d'incubation :

    8 avril 2019
  • Fondateurs :

    Rachelle Cantet, Luxidan Nirmalananthan
  • Site internet :

    https://entomapetfood.com/

Entoma Petfood, la révolution nutrition pour nos animaux de compagnie

En quelques mots Entoma Petfood qu’est-ce que c’est ?

Entoma Petfood est une marque franco-danoise innovante, qui produit et commercialise des croquettes et friandises pour animaux à base de protéines d’insectes. Elles sont hypoallergéniques, 100% naturelles et répondent aux besoins de nos animaux de compagnie en minéraux, vitamines, fibres et acides aminés. L’utilisation des protéines d’insectes est également écologique : sa production consomme 70 fois moins d’eau et 10 000 fois moins d’espace que celle du bœuf et émet 100 fois moins de CO2 que cette dernière. Nous sommes également attentifs à nos emballages, qui sont écoresponsables.

Comment est née cette idée ?

Il y a quelques années, le bouledogue français de Luxidan, le fondateur d’Entoma Petfood, a développé des allergies. Il a fallu adapter son régime alimentaire et acheter des croquettes hypoallergéniques. En plus de coûter très cher, ces dernières étaient peu responsables aussi bien du point de vue sanitaire qu’écologique. Elles contenaient notamment majoritairement des produits chimiques pour compenser l’absence d’aliments allergènes. Pour Luxidan, ce n’était pas une solution satisfaisante et il a mis à profit son background d’entrepreneur pour développer des recettes adaptées à la digestion des chiens allergiques et sensibles, en utilisant des protéines d’insectes qui représentent une alternative parfaite aux produits chimiques.

Il s’agit d’un marché nouveau mais très favorable : la réglementation européenne sur l’utilisation des protéines d’insecte pour la nourriture animale a été assouplie en 2017 et la demande de produits naturels et hypoallergéniques est croissante dans les pays occidentaux. Les chiens de race, qui y sont les plus valorisés, sont aussi les plus susceptibles de développer des allergies, du fait de leur consanguinité.

La nouveauté de ce marché a-t-elle représenté un défi particulier pour le développement d’Entoma Petfood ?

Le principal défi auquel nous avons été confrontés dans ce contexte a été le coût des insectes, puisque lorsque nous avons démarré il y avait peu de quantités produites, à des prix élevés. Cela a également été challengeant du point de vue de nos clients, auprès desquels nous avons dû faire un effort particulier de pédagogie pour expliquer les bienfaits de la consommation de protéines d’insectes par leurs animaux.

Nous avons ciblé précisément notre clientèle pour rendre cette communication efficace. Nous nous adressons à un marché vétérinaire ou semi-vétérinaire et à des consommateurs qui sont à la recherche de produits de qualité, naturels et écoresponsables. Ils sont donc généralement déjà sensibilisés aux nouvelles protéines. Notre réseau de distribution illustre bien cette cible puisque l’on peut trouver nos produits  auprès de cliniques vétérinaires ou de grandes surfaces spécialisées telles qu’Animalis, Botanica ou les enseignes du groupe Fressnapf.

Et quelles sont les prochaines étapes pour vous ?

Aujourd’hui nous proposons une gamme de croquettes et friandises pour les chiens. Nous souhaitons nous diversifier en proposant du pâté, et développer des produits pour chats. Ces derniers, à l’inverse des chiens, sont des carnivores stricts et ont des besoins différents en protéines et en acides aminés. Pour accompagner cette diversification, nous avons lancé une campagne de crowdfunding à laquelle chacun peut contribuer d’ici le 9 juin ! Pour encourager notre nouvelle gamme tout en découvrant celle existante, c’est par ici que ça se passe.

Notre second challenge est d’étendre notre réseau de distribution. Aujourd'hui nous sommes commercialisés en France et au Danemark et nous cherchons à nous développer dans le reste de l’Europe, notamment en Angleterre et au Luxembourg. Au-delà des frontières européennes, nous cherchons également à nous déployer aux États-Unis et en Asie.

Comment Smart Food Paris vous accompagne-t-il à ces différentes étapes de développement ?

Depuis notre création l’année dernière, nous avons travaillé en profondeur sur la structuration de notre modèle. Pour accompagner nos ambitions, nous cherchons aujourd'hui à lever des fonds et c’est dans cette perspective que les conseils prodigués par Smart Food Paris nous seront bénéfiques. Nous pourrons également participer aux synergies entre les startups de l’incubateur et avec les partenaires de la plateforme.

Votre portrait food ce serait quoi ?

Si nous étions un plat, nous serions un cookie à base d’insectes.

Si nous étions un ustensile, nous serions un fouet pour préparer les cookies à base d’insectes !

Si nous étions un aromate, nous serions du thym, qui est un antioxydant naturel que nous utilisons très souvent dans nos recettes.

As-tu un restaurant à nous conseiller à Paris ou aux alentours ?

Sans hésitation, celui de notre actionnaire et directeur financier Bruno Ousta, Gustino Pizza (159 rue Legendre, 75 017), un très bon restaurant italien !