En bref

  • Date de création :

    07 janvier 2015
  • Date d'incubation :

    Juillet 2018
  • Fondateurs :

    Rudy Hattab, Jonathan Sellam
  • Site internet :

    https://www.traqfood.com/

traqfood, l’Appli qui simplifie les démarches HACCP

En quelques mots traqfood qu’est-ce que c’est ?

traqfood est une application qui permet à tous les professionnels des métiers de bouche de simplifier et digitaliser les démarches HACCP qu’ils doivent mettre en place pour respecter la réglementation européenne. Par exemple, notre application leur permet de réaliser automatiquement leurs relevés de température et d’assurer leur suivi, ou de scanner et conserver leurs étiquettes de matière première pour en assurer la traçabilité. Cela représente un grand gain de temps et une méthode beaucoup plus fiable par rapport à la saisie papier.

Comment est né ce projet ?

Depuis 2007, Rudy dirigeait une entreprise de formation spécialisée dans l’hygiène et la sécurité alimentaire et avait identifié chez ses clients un besoin d’accompagnement sur le respect de la réglementation en matière de traçabilité.  Pour ma part, j’étais confronté à ces problématiques au quotidien en tant que restaurateur. En effet, après une première expérience en tant que commercial sur le MIN de Rungis, je me suis rapidement orienté vers la restauration, où j’ai gravi progressivement les échelons jusqu’à ouvrir plusieurs établissements (La Maison Mère, Artisan). 

En tant que restaurateur, j’avais bien identifié le fait que l’on manque souvent de temps et de méthode pour répondre correctement aux exigences en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire. Tout se faisait sur papier et lorsque Rudy m’a soumis une première version de l’application qui permettait de dématérialiser la traçabilité alimentaire, je l’ai tout de suite suivi. En 2014 nous avons soumis une première version de l’application à des investisseurs et nous avons lancé une phase de test de plusieurs mois auprès de centaines de restaurateurs avant de la commercialiser et de développer de nouvelles fonctionnalités.

Est-ce que votre application s’adresse à un profil de professionnel particulier ?

Non, c’est plutôt le contraire. Nous pouvons aider et accompagner tous les professionnels des métiers de bouche : restaurateurs, traiteurs, boulangeries, boucheries, charcuteries, GMS (Grande et Moyenne Surface), etc. En effet, ils sont tous soumis à des obligations réglementaires strictes.

C’est d’autant plus le cas depuis la mise en place par la Direction générale de l’alimentation du label AlimConfiance, qui vise depuis 2017 à accorder une note publique aux établissements à partir d’un contrôle d’hygiène. Avec traqfood, nous avons voulu nous inscrire dans cette dynamique en proposant une solution abordable et facile d’utilisation par tous ces professionnels : du petit indépendant aux chaînés.

Avez-vous eu des défis à surmonter dans le développement de traqfood ?

Même si nous savions dès le départ que nous avions une pépite entre les mains, ça a été un long chemin pour développer notre modèle. Pendant très longtemps, nous n’avons été que deux, Rudy côté développement de l’application et moi côté commercial, aidés par des stagiaires qui nous ont permis d’exister alors que nous disposions de peu de moyens. Il y a eu un changement important en janvier 2018, lorsque le Groupe Mérieux NutriScience est devenu actionnaire majoritaire de traqfood. Aujourd’hui nous sommes une équipe de quinze chez traqfood et nous bénéficions d’une vraie force de frappe sur le terrain, puisque plus de 200 auditeurs et formateurs de Mérieux NutriSciences proposent une formation de 2h sur notre application dans toute la France pour les professionnels qui souhaitent être accompagnés, et ce, même si notre application est très simple à l’utilisation.

Aujourd’hui, on est fier de compter parmi nos utilisateurs, des indépendants comme des grands acteurs de l’industrie : des chefs gastro comme Bocuse, Ducasse, des chaines comme Otacos, Relay H, ou encore Bagelstein, Opalines, etc.

Et quelles sont les prochaines étapes pour traqfood ?

Au-delà de la croissance qui a été permise par l’entrée de Mérieux NutriSciences dans notre capital, nous venons de remporter un appel d’offre particulièrement stimulant avec le CNOUS (tous les CROUS à l’échelle nationale), qui est en charge des cantines et cafétérias de la majorité des grandes écoles et université françaises. C’était un challenge pour nous car la concurrence était rude et le cahier des charges particulièrement exigeant, puisqu’il s’agit d’une institution publique. Ce marché va nous permettre de faire un bond dans notre roadmap en construisant de nouvelles fonctionnalités, une charte graphique complètement nouvelle et surtout une Expérience Utilisateur (UX) repensée et simplifiée !

Comment Smart Food Paris vous accompagne-t-il dans ce parcours ?

Pour moi, la restauration est une grande famille dans laquelle on tisse des liens forts. C’est ce que nous avons aussi trouvé chez Smart Food Paris, à travers des échanges avec les partenaires et les autres startups de la plateforme. Smart Food Paris nous permet aussi de bénéficier d’une visibilité importante à travers des évènements comme l’inauguration du Smart Food Lab qui est équipé de la solution traqfood.

Votre portrait food ce serait quoi ?

Si nous étions un plat nous serions un fondant au chocolat cœur caramel carambar

Si nous étions un ustensile nous serions un fouet

Si nous étions un aromate nous serions du piment d’Espelette

Quel est votre restaurant préféré à Paris ?

Artisan (14 rue Bochart de Saron, 75009), forcément !